AVEG / WVFF
 Accueil > Genealogies > Familles A C

Patronymes

Registres

Archives du VS

Etat civil du VS

Lexique

Listes éclair

Relevés BMS

Recherche dans le siteNous contacterPlan du site

 

[ Familles de A à C ] Familles de D à F ] Familles de G à N ] Familles de P à Z ]

Antonin

Famille de Conthey et Vétroz, antérieure à 1800. Lors du recensement de 1829, elle est fortement représentée dans les villages d’Erde (35 personnes), du Bourg (12), de Sensine (5). Pierre-François est grand-châtelain de Conthey en 1828-1834; Georges, vice-châtelain 1844.

Des rameaux de Conthey ont acquis droit de cité à Zurich en 1946, Genève 1955, Vaulion (Vaud) 1957, Pully (Vaud) 1962.

Antonioli

De nombreuses familles de ce nom, originaires d’ltalie, ont été naturalisées dans plusieurs cantons suisses depuis 1900; en Valais: à Sion en 1902, en la personne d’Ignace et de sa famille, originaire de Bieno près Pallanza (province de Novare); à Feschel (district de Loèche) en 1918 ; à Conthey et Vétroz en 1953; à Monthey en 1958. On ne sait s’il faut rattacher à l’une de ces familles Ignace Antonioli qui reconstruisit en 1858-1862 l’église de Bramois, sur les plans de son fils Jean, en style néo-classique (André Donnet: Guide artistique illustré de Sion, dans Sedunum nostrum, n° 2, 1972, p.102). Pierre, de Sion, né en 1931, avocat, procureur général du Valais 1971-1973, procureur du Valais central en 1973.


 

Berthoud

Famille de l’ancienne châtellenie de Conthey-Vétroz, dont le nom dérive du prénom Bertold ou Berthod.
 

Berthousoz, Berthouzoz

La famille Berthousoz ou Berthouzoz, bourgeoise de Conthey et de Vétroz, serait, selon certains, d’origine italienne, tandis que d’autres la font descendre d’une famille Berthoud citée à Conthey au XIIe siècle.

Le recensement de 1829 montre la famille Berthousoz établie surtout dans le village de Sensine avec 22 personnes, 2 à Erde, 1 au Bourg, aucune en Plan et à Aven. La famille a donné plusieurs conseillers municipaux de Conthey. Une branche Berthousoz de Con­they a obtenu droit de cité à Genève en 1947; une autre, Berthouzoz, à Sion en 1909, en la personne de Séverin, Edouard, Maurice et Henri avec leurs familles; Pierre fut encore agrégé à Sion en 1934.
 

Bianco

Famille de Bianco de Riva, Valdobbia, province de Vercelli. François fut reçu bourgeois de Conthey; Jean-Louis, forgeron, né à Sion en 1858, fut reçu bour­geois de Conthey et naturalisé valaisan le 31 mai 1900.
 

Buttet, Buthet

Vieille famille de Conthey, déjà représentée par Pierre, banneret en 1586-1589. Lors du recensement de 1829, cette famille compte 14 personnes à Conthey-Bourg et 19 à Plan-Conthey. La fa­mille Buthet, bourgeoise de Vétroz, commune séparée de Conthey en 1862, est probablement de même souche que la famille Buttet de Conthey.

 

Claivaz

Le patronyme vient sans doute du lieu primitif d’habitation de cette famille sur une pente rapide, une « déclivité », en dialecte: clivaz, claivaz. On constate une famille de ce nom dans la châtellenie de Conthey au XVIe siècle déjà. Etablie à Vétroz, qui ne se sépare de Conthey qu’en 1862, la famille Claivaz apparaît comme famille bourgeoise de Vétroz avant 1800; lors du recensement de 1829, cinq personnes du nom sont indiquées au village de Sensine (Conthey), et une branche de la famille de Vétroz a été admise à la bourgeoisie de Conthey en 1891.
  

Coppey

Famille de Conthey, citée sous les graphies Coppey, Copey, Coppei. Cop­pet, et qui a peut-être un rapport avec Coppex, mayen au-dessus de Conthey. Elle a donné: Claude, curé de Conthey et chanoine de Sion en 1606; Théodule, co-major de Daillon en 1698; Pierre, châtelain de Conthey en 1730 ; Clément (l898-1961),conseiller municipal 1933-1936. La famille est bourgeoise de Conthey et de Vétroz; un rameau de Conthey a obtenu droit de cité à Genève en 1955.
  

Cottagnoud

Le nom de cette famille se présente sous des graphies très variables: Cottagniau en 1676 et 1678, Cathagniau en 1744, Cotagniod en 1747 et 1756, Quatagnau en 1766 et 1767. Le nom est sans doute à rapprocher du nom Cattagnau, Cattagniau, Cattaniau, qui se rencontre dans le midi de la France et qui désigne un châtaignier, comme les patronymes italiens Cattaneo, Cattanio (communication de la famille). Famille originaire d’Erde, dans la commune de Conthey où le recensement de 1829 signale 13 personnes de ce nom; établie avant 1800 sur le territoire de Conthey et de Vétroz, elle est bourgeoise de ces deux communes qui se sont séparées en 1862.
 

Cotter, Cottet

dou Coster, Coster, Cother, Chotter; nom dérivé du latin costarium, pente enso­leillée, place bien exposée: J. Guex, après y avoir vu (Les Alpes, 1929, pp. 273) le mot coteria (dérivé de cota, cabane), d’où le français coterie, mot signifiant à l’origine un certain nombre de paysans groupés pour tenir les terres d’un seigneur (le cotterd vaudois et le verbe cotterger auraient la même origine), regarde (Les Alpes, 1930, pp. 32) le mot costellum, coteau, comme plus vraisemblable. Ce nom se trouve à Venthône dès 1228, St-Luc 1288, Vercorin 1303, Chalais 1325, etc. Charles (1742-1810) d’Ayer, chanoine de St-Maurice 1767, vicaire à Sal­van 1775, curé de Finhaut 1781, prieur de Vétroz 1875, curé de Bagnes 1786-1810. Guy, né 1941, député 1973. Des familles Cotter sont aujourd’hui bourgeoi­ses des communes d’Ayer, de Chalais et de Vissoie (dans le district de Sierre) ainsi que des communes de Conthey et Vétroz (district de Conthey). Dans ces communes les familles Cotter sont établies antérieurement à 1800.
 

Coudray

Cette famille tire son nom d’une coudraie, lieu planté de coudriers ou noi­setiers, qui pourrait être le quartier du Coudrey à Haute-Nendaz, où paraît vers 1250 Girold dol Coldrey, censitaire du Chapitre de la cathédrale. Variantes du nom: do Coudrey, Coudureris, Coudrery, Codrerius, Cudrerii, Cudreri, Cudrery, Chudreri, Chudrerü, Chudery, Cudray, Cudrey, Cudreyz, Coudrey.

La famille est répandue dès le XVe siècle à Conthey, Vétroz, Chamoson, et est encore bourgeoise de ces communes auxquelles elle a donné des notaires, syndics, châtelains, bannerets, vice-majors, lieutenants vidomnaux, et plusieurs ecclésiastiques. Jennin Chouson, alias Chuderii, fut reçu bourgeois de Sion le 12 novembre 1457, mais sa lettre de bourgeoisie fut détruite dans un incendie et son petit-fils Mapheus Chuderii ou Chudereri dut payer 3 livres pour être reconnu bourgeois de Sion le 8 décembre 1527. Léon de Riedmatten indique des récep­tions à la bourgeoisie de Sion en 1427 et 1731: on en signale une autre en 1541. Claude (1500-1581), bourgeois de Sion et de Chamoson, d’abord marié (et beau-père de Barthélemy Albin qui devint bourgeois de Berne en 1589), fut ensuite chanoine de Sion, prieur de Valère, officiel du diocèse, prieur commandataire de St-Pierre-de-Clages. Joseph (1863-1914) de Vétroz, député 1909-1914; Oscar (1893-1980) de Vétroz, préfet du district de Conthey 1928-1959. Jean-Baptiste, né à Ardon le 13 octobre 1913, missionnaire, prêtre 1940, préfet apostolique de Kankan (Guinée) 1958, supérieur provincial de sa congrégation 1971-1977. Un rameau de Chamoson a été agrégé à Lausanne en 1956.



.::. Copyright © 2017 AVEG / WVFF .::.